Parfois, la passion pour un sport est plus forte que le handicap. La preuve avec Kevin Grow, un adolescent de 18 ans atteint de trisomie 21, qui a marqué ses premiers paniers avec son équipe.

Pour certains, le sport est un passe-temps, pour d’autres, une passion. Mais pour quelques individus, la pratique sportive représente une véritable raison de vivre. C’est le cas de plusieurs jeunes hommes qui souffrent de handicaps divers. Pour Gabriel Muniz, un footballeur sans pieds, ou pour Isaac Lufkin, un footballeur américain sans bras, le soccer et le football américain représentent des échappatoires vitaux. Kevin Grow, un basketteur trisomique, fait également partie de ces jeunes sportifs que la vie n’a pas épargné mais qui ne lâcheront rien tant qu’ils n’auront pas été au bout de leur rêve.

Visiter la source